Leetchi Stories #5: Angéline et la création de Hello Roméo

cover-leetchi-stories-5

Angeline est une jeune maman de 22 ans lorsqu’elle se décide de se lancer une nouvelle fois dans l’aventure entrepreneuriale. Pour cela, elle a besoin d’un travail flexible où elle peut exprimer toute sa créativité tout en s’occupant de son bébé.

C’est alors qu’elle décide de lancer sa propre marque de produits pour bébé mais difficile de commencer un si beau projet sans fonds. Elle a alors l’idée de lancer une cagnotte sur Leetchi pour donner vie à son projet.

Quelques semaines après la mise en ligne de sa cagnotte et grâce à une motivation a toute épreuve, Angeline collecte les quelques 2000 euros qui lui permettent de lancer son activité et d’honorer ses premières commandes.

Aujourd’hui, ma Chambre de Bébé et bien grandit et a fait peau neuve pour devenir Hello Romeo. Une entreprise prospère qui se développe maintenant dans toute la France pour proposer aux bébés des produits français et réalisés entièrement à la main.

On vous laisse découvrir ces magnifiques créations !

Lien de la cagnotte : https://www.leetchi.com/c/machambredebebeparis

Lien du site : http://www.hello-romeo.com/

Lien page Facebook : https://www.facebook.com/helloromeobrand/

mot-du-createur-angeline

Pouvez-vous vous présenter ? Ainsi que votre projet ?

Je suis Angeline, une jeune femme avec l’entrepreneuriat dans le sang. J’ai créé ma première auto-entreprise à l’âge 18 ans. A cette époque, le monde de l’employé modèle que je venais de découvrir ces derniers mois ne me correspondait absolument pas. J’ai alors tout plaqué, mes études et mon employeur pour me lancer dans l’aventure. S’en est suivi une deuxième petite entreprise, à nouveau cela n’a duré que quelques mois… Je n’avais pas encore trouvé ma voie… Et puis un jour, à 22 ans alors que j’avais repris un emploi salarié pour trouver un peu de stabilité et pouvoir enfin prendre mon indépendance, je suis tombée enceinte. A la naissance de mon fils, les médecins nous ont annoncé qu’il avait une malformation cardiaque rare. Je ne pouvais pas continuer en tant que salarié, mon fils passait avant tout, je devais rester avec lui. Mais cette envie, ce besoin d’entreprendre était toujours là, encore plus fort qu’avant et c’est comme ça que MA CHAMBRE DE BEBE Paris est né…

MA CHAMBRE DE BEBE Paris c’est une marque qui se veut résolument française. Tous nos produits sont fabriqués ici, en France, par de petits artisans indépendants. Illustration, crochet, couture, tout est fait à la main, nos collaborateurs ont un talent incroyable. Nous proposons des doudous et des trophées au crochet, des couvertures molletonnées en minky ultra-doux, des gigoteuses confortables. Beaucoup de nouveaux produits sont prévus pour 2016 et 2017 : des poufs ergonomiques en micro-billes, des tapis de jeu design, des maxis et des minis poufs berlingots pour maman et bébé, des coussins 3 en 1, des tours de lit évolutifs et amovibles et encore beaucoup d’autres surprises. En fait, j’ai plus d’idées que de temps pour les réaliser !

Comment avez vous eu l’idée de lancer une campagne ?

J’ai lancé MA CHAMBRE DE BEBE PARIS sans trésorerie. Je ne voulais pas avoir de crédit sur le dos alors même que l’activité n’avait pas encore vraiment débutée et que je venais de quitter mon emploi. Bonjour le stress. Je me suis donc arrangée pour trouver un moyen de fonctionnement me permettant de travailler en flux tendu, c’est à dire de fabriquer à la commande, ou presque. Mais lorsque l’on veut commencer à se développer sérieusement, on a forcément besoin d’un peu de marge de manœuvre. Le lancement d’une campagne de crowdfunding était pour moi la solution idéale : faire connaitre mon projet, la marque, tout en me permettant d’avancer dans le développement de nouveaux produits. Grâce à cette cagnotte, ’ai pu acheter une machine très importante pour la suite du développement de la marque. Alors merci Leetchi, tout ça c’est aussi grâce à vous tous !

Comment s’est passé votre collecte ?

Au début très mal car je n’avais pas démarré sur Leetchi mais sur une autre plateforme de crowdfundind, sauf que sur cette plateforme, si le projet n’arrive pas à remplir la jauge, vous perdez tout. L’argent que vos contributeurs ont mis dessus mais également tout le temps passé à travailler sur le projet. Du coup, arrivé au deux tiers du temps disponible pour finaliser ma campagne et sachant que c’était perdu d’avance, j’ai contacté tous mes contributeurs pour les faire migrer vers une nouvelle cagnotte que je venais de créer sur Leetchi. Les frais était moins élevés et au moins chaque contribution été validée, quoi qu’il arrive. La jaune n’était plus là qu’à titre indicatif et le temps de collecte aussi. Au final, tout c’est passé à merveille. Il fallait juste savoir rebondir !

Ou en est votre projet actuellement ?

Actuellement je continue à développer la marque ce qui est assez long, je suis de nature légèrement impatiente. Je suis un peu sur tous les fronts car je suis seule à bord du navire mais j’ai bon espoir de pouvoir embaucher en 2016 ou 2017 afin de pouvoir un peu déléguer et créer une équipe ambitieuse autour de cette marque. Le mot d’ordre en ce moment : dénicher de nouveaux et sympathiques revendeurs pour faire connaitre la marque et lui faire prendre de l’ampleur tout en développant les prochaines collections avec mes collaborateurs de choc comme mon illustratrice Korrig’Anne, Elisabeth ou encore Camille qui s’occupent quand à elle de la partie crochet et couture.

Un petit conseil pour les créateurs de cagnotte ?

Mon conseil N°1 pour les créateurs de cagnotte est de communiquer au maximum ! Plus le projet sera partagé, plus il fera l’objet d’articles sur internent ou dans les journaux, plus il aura d’échos et de force pour grandir et remplir la jaune. Il ne faut jamais s’avouer vaincu, toujours positiver, être créatif, ambitieux et ne JAMAIS perdre confiance en soi. C’est un peu pareil dans la vie. Quand on veut, on peut. Toujours.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 34 = 38