Les start-up à l’assaut des banques

Nous sommes en train de grignoter des parts de marchés aux banques et cela commence à se voir.

Dans un article paru sur le monde, l’auteur revient sur l’assaut des start-up sur le marché de la finance.

Le-loup-de-Wall-Street-The-Wolf-of-Wall-Street-10

“De « hub », en « lab », en passant par les « hackathons », Paris s’est pris de passion pour la FinTech – contraction entre « Finance » et « Technologie » –, adoptant au passage une novlangue à consonance anglophone. Derrière cette appellation, se cachent ces milliers d’entreprises innovantes qui rivalisent de créativité pour transformer les usages dans la banque, l’assurance ou les marchés financiers, comme d’autres l’ont fait avant dans l’hôtellerie ou la presse. Quitte à se passer un jour des banques, qui tardent à prendre la mesure du danger qui les menace.”

L’enveloppe qui circule dans le bureau, c’est vieux comme le monde. Les banques avaient toute la latitude de proposer des cagnottes en ligne bien avant nous. D’ailleurs, elles ont toutes essayé de nous copier en- suite.

Effectivement, nous sommes agiles, efficaces et on propose un service que les banques n’ont pas su proposer ou du moins pas aussi bien.

Retrouvez l’article complet ici: Les start-up à l’assaut des banques.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 16 = 18