Leetchi Stories #6 : Seper hero

NEWSFEED_HISTOIRE

Cette histoire, c’est celle de Marine, une belle jeune femme de 22 ans actuellement en école de commerce et qui rêve de devenir journaliste « quand elle sera grande. » Toujours de bonne humeur, elle amuse ses amis avec son rire de bonhomme si étonnant au premier abord.

Mais il y a quelques mois, une ombre est venue assombrir ce si joli tableau. On lui a diagnostiqué une sclérose en plaque, cette maladie qui effraie tant et qui n’a pas encore de remède… Après le choc de l’annonce et l’abattement face à cette terrible nouvelle elle s’est relevée. Cet abattement a peu à peu fait place à une toute nouvelle sorte de SEP : la Super Envie de Partir.

Partir pour se reconstruire, partir pour se retrouver et apprendre à vivre avec ce petit intrus qui fait désormais partie de sa vie. C’était pour elle essentiel de partir seule à la rencontre d’elle-même pour redécouvrir les plaisirs simples de la vie, de la nature.

Elle décide alors de lancer une cagnotte sur Leetchi, timidement dans un premier temps puis relayée par ses proches et la communauté des personnes touchées par la SEP. En quelques semaines elle collecte presque 13 000 euros et s’envole quelques mois plus tard pour la Nouvelle-Zélande.

Elle porte avec elle l’espoir de tous ceux qui la soutiennent, de tout ceux qui ne peuvent plus faire ce qu’elle a entrepris. Elle apporte avec elle sa voix grave et sa joie de vivre intacte. Chaque jour elle prouve au monde sa furieuse envie de vivre et donne un espoir à toutes les personnes qui pensaient qu’on ne pouvait pas se relever d’une telle maladie.

On lui souhaite beaucoup de bonheur pour son voyage et pour tous les suivants. Que cette rose reste tranquille encore de longues années et surtout qu’elle garde toujours son si joli sourire.

Lien de la cagnotte : www.leetchi.com/c/projets-de-marine-barnerias

Page Facebook de Marine : www.facebook.com/Seper-Hero-1129370247082064

 

SEPARATEUR_ITW

Pouvez-vous vous présenter ? Ainsi que votre projet ?

Je m’appelle Marine, j’ai  22 ans et il y a 8 mois, on m’a diagnostiqué une sclérose en plaque (ou rose comme j’aime à la nommer). Après le choc de la nouvelle et l’abattement qui s’en est suivi, j’ai décidé d’apprendre à la connaitre et encore mieux de vivre avec elle. C’est pour ca que j’ai pris la décision de voyager pour apprendre à la découvrir, pour me redécouvrir. J’ai alors imaginé un voyage en trois étapes : le corps, l’âme et l’esprit !

Comment avez vous eu l’idée de lancer une campagne ?

Avant de lancer cette collecte, c’était pour moi impossible d’arriver à trouver de l’argent pour réaliser ce projet si important à mes yeux. Dans un premier temps, j’avais du mal à parler de cette collecte comme il m’était difficile de parler de ma petite rose. J’ai donc partagé la collecte uniquement auprès de ma famille et de mes proches.

Ensuite ce sont mes proches qui ont décidé de la lancer et qui l’ont partagée. Et là, surprise, il y a eu un magnifique effet boule de neige qui a fait avancer ma collecte plus vite que je n’aurais pu l’espérer.

J’ai alors eu l’idée de partir à la rencontre de ceux qui peuvent comprendre ce que je vis et je me suis donc adressée aux associations et groupes de malades concernés par la maladie.

Comment s’est passée votre collecte ?

Pour cette collecte, j’ai essayé d’être la plus claire possible pour que tout le monde puisse comprendre le projet. Il était important pour moi  de rester la plus authentique possible et ca de A à Z du temps de ma cagnotte.

Spontanément, mon entourage a partagé cette cagnotte partout, les associations l’ont partagée à leur tour et notamment la SEP (sclérose en plaque) de France qui s’est attachée à la réussite de mon projet.

La cagnotte m’a permis d’accepter que tout le monde soit au courant de ma maladie. Je ressentais un étrange mélange de joie, de peur et d’autres émotions fortes qui se sont mues en une belle envie de réussir ce projet. Et incroyable, en même pas un mois, j’ai collecté plus de 12000€ qui m’ont permis de réaliser mon voyage.

Où en est votre projet actuellement ?

Super bien dans mes pompes, je commence à me sentir beaucoup plus proche de ce petit intrus qui m’a été diagnostiqué. A la fin de mon premier stop en Nouvelle -Zélande (le corps), j’ai pas mal de courbatures mais ca tient la route et rose va continuer de dormir pendant un bon moment.

Beaucoup de personnes malades ayant participé m’ont demandé de réaliser des choses pour elles, des choses qu’elles ne peuvent plus faire à cause de la maladie. On a tous des histoires différentes, on a parcouru des chemins différents mais on a la même rose qu’on arrive à exprimer seulement dans le voyage.

Ce voyage ce n’est pas moi qui le fait, c’est vous tous à travers moi. C’est grâce à chaque participant que je peux mettre un pas devant l’autre et monter les montagnes. C’est une émotion qui est énorme. J’espère que je suis à la hauteur de la confiance qu’ils m’ont donnée.

Un petit conseil pour les créateurs de cagnotte ?

N’ayez pas peur, si vous croyez en votre projet, en sa réussite et en sa légitimité alors faites vous confiance. Faites confiance en ce que vous pouvez apporter aux autres. Il ne faut pas avoir peur de ce que les gens peuvent penser de votre projet.

 

One Response to “Leetchi Stories #6 : Seper hero”
  1. Hélène-Maeva Laffitte 3 novembre 2016

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

30 − = 22