En 1942, dans son essai intitulé Le mythe de Sisyphe, Albert Camus trempait sa plume dans les méandres de l’existence humaine en questionnant la quête de sens qu’éprouve l’Homme dans un monde profondément absurde… Ce à quoi l’auteur en conclut que le salut de l’Humanité et le seul moyen de transcender cette impasse existentielle se trouvait dans « la révolte » intérieure.

Justement, 77 ans plus tard, cette fameuse révolte semblerait avoir trouvé un magnifique écho auprès d’un vaillant garçon plein de joie de vivre, Allan – jeune toulonnais de 19 ans – et de sa famille, déterminés à non seulement en découdre avec la maladie, un Lymphome T, mais également et surtout à sourire à la vie

Une double injustice

Atteint depuis l’été dernier d’un Lymphome T agressif, Allan, jeune homme de 19 ans, est victime à double titre d’une injustice… D’abord celle de la vie. Celle qui a arbitrairement décidé de frapper le destin d’un jeune homme qui avait toute la vie devant lui avant de se lever un matin avec une boule anormale au thorax. Et puis il y a l’autre injustice. Celle qui frappe des parents qui, prenant à bras le corps la santé de leur tendre et cher enfant, sont astreints par des contraintes en tout genre. Des contraintes leur empêchant de pouvoir subvenir à la quête de vie d’un garçon qui ne demande simplement qu’à vivre comme tout le monde. Et justement, sur le chemin de la guérison d’Allan, les obstacles n’ont malheureusement pas manqué …

Un chemin de la guérison semé d’embûches 

Si le cancer a été réactif aux chimiothérapies au début, très vite, les traitements français n’ont plus eu d’effets positifs. Les médecins ont donc indiqué à la famille qu’il était nécessaire de chercher des traitements à l’étranger pour sauver leur jeune garçon. Mais pas n’importe où, et pas à n’importe quel prix. 

Pour cause, le seul traitement en mesure de vaincre le cancer d’Allan se trouve à Houston, aux Etats-Unis. Bien loin de Toulon, vous l’aurez compris. Si cette distance était le seul problème… Mais non ! Il a fallu trouver dans l’urgence un passeport valide. Ce qui a heureusement été rendu possible par la précieuse intervention du maire de la ville, sans qui rien n’aurait pu même être envisageable. 

Mais le plus “gros” de combat pour la vie D’Allan est encore à venir. Entendez par là un voyage pour Houston onéreux… couplé à un traitement exorbitant se situant entre 500000 et 700000 euros ! Bref, une montagne insurmontable à gravir pour ce simple couple d’artisan toulonnais. Enfin, pas tout à fait.

Un magnifique élan de générosité 

En effet, grâce à l’appel aux dons de Mr Sam (ci-dessous), Youtuber spécialisé dans les sujets scientifiques, la cagnotte créée pour sauver Alan a mobilisé plus de 5000 participants et atteint 100 000 euros en 48h ! Également relayée par Var-Matin, l’histoire d’Allan a suscité l’empathie de nombreux donateurs qui ont vu en Allan la flamme de la vie ! Une flamme que les parents du jeune homme entendent bien attiser et porter en guise d’espoir pour leur fils, mais également la centaine de patients concernés par ce type de traitement aux frais (très) élevés.

 

Bref, l’esprit de « révolte » investit les esprits et tout doucement (mais sûrement), Allan peut espérer voir le bout du tunnel… Mais attention, l’heure n’est pas encore au triomphalisme mais plus que jamais à la mobilisation : Le match contre la maladie a toujours lieu ! Sa famille et ses proches font donc appel à votre générosité afin de poursuivre l’incroyable élan de solidarité dont vous avez fait preuve jusqu’alors et qui permettra au courageux Allan de payer les frais de déplacement ainsi que le traitement qui le sauvera !

Plus une seconde à perdre, 👉 #TousAvecAllan https://www.leetchi.com/c/un-espoir-pour-allan